Robot pâtissier : quel modèle choisir ?

comment choisir son robot patissier

Avec le grand choix de robots pâtissiers sur le marché, il y en pour tous les goûts et tous les budgets. Le plus dur sera peut-être de choisir. Découvrez tous nos conseils pour trouver le modèle qui vous convient. 

Un robot pâtissier pour faire quoi ?

robot patissier

Avant d’acheter un robot pâtissier, il faut tout d’abord déterminer ce que l’on souhaite en faire. Pour les tâches quotidiennes en cuisine, comme hacher, mixer, découper…, vous aurez besoin d’un robot multifonction qui est à la fois polyvalent et moins cher. En revanche, si vous envisagez de préparer différentes pâtes régulièrement (pâte à pain, pâte feuilletée, gâteau, etc.) que vous aurez besoin d’acheter un robot pâtissier. Sa puissance et ses accessoires permettent de pétrir, de malaxer ou d’incorporer une grande quantité d’ingrédients. La préparation de vos pâtisseries, viennoiseries et autres sera alors plus facile que si vous le faites manuellement. Vous gagnerez ainsi un temps précieux. 

Quel type de robot pâtissier choisir ?

Les nombreuses émissions de cuisine qui ont envahi le petit écran ont rendu célèbre différentes marques de robots pâtissiers, si bien qu'ils sont devenus de véritables stars des magasins spécialisés et des enseignes de grande distribution. Mais il s’agit bien plus qu’un accessoire de mode et il convient de le choisir avec soin, d’autant que le prix varie considérablement en fonction de la référence et de la marque.

type robot patissier

Le modèle de base, adapté à un usage occasionnel

Les robots pâtissiers grand public répondent à l’essentiel des besoins d’un pâtissier occasionnel. Si vous cuisinez rarement pour votre famille, ce modèle est une très bonne option. Ces robots abordables, généralement constitués de plastique, assument les fonctions de base, à savoir pétrir, battre, fouetter et émulsionner. Il faut veiller à ce que le robot réalise des mouvements planétaires, c’est-à-dire que les outils tournent à la fois sur eux-mêmes et dans le bol. C’est d’ailleurs l’un des principaux avantages d’un robot pâtissier par rapport aux autres appareils. Pour un usage occasionnel, ces robots conviennent parfaitement, mais un usage à pleine charge risque de les fatiguer prématurément.

Le robot pâtissier haut de gamme, pour un usage régulier

Pour les cuisiniers et pâtissiers amateurs qui souhaitent atteindre le niveau des professionnels, on ne saurait que conseiller un robot pâtissier haut de gamme. Ce type d'appareil est à la fois fiable et endurant, et supporte une forte charge. Aujourd’hui, il existe même des robots équipés d'une plaque à induction sous le bol pour cuire la préparation en même temps que l'appareil travaille. 

Le moteur du robot pâtissier

Il existe trois principaux types de moteurs de robots pâtissiers qu’il convient de connaître pour éclairer son choix au moment de l’achat.

moteur robot patissier

Le moteur à transmission par courroie : le plus courant

Lorsque le moteur du robot se trouve dans le socle, la transmission de la puissance aux outils (crochet, fouet, batteur) se fait par le biais d’une courroie plus ou moins solide en fonction de la marque et de la référence. C’est le robot pâtissier le plus courant sur le marché. S’il est moins cher, il a l’inconvénient d’enregistrer une déperdition qu’il faudra compenser par une plus grande puissance du moteur. Si la courroie est de mauvaise qualité, il se cassera facilement quand le bol est trop chargé ou quand la préparation est trop lourde à pétrir ou à battre. À partir de 1200 W, l’usage au quotidien est agréable, mais il faut savoir que le bruit augmente avec la puissance du moteur, sauf si la marque l’atténue avec une technologie particulière. 

Le moteur à transmission directe

Les robots pâtissiers à transmission directe sont d'une gamme supérieure à celle des robots à transmission par courroie. Le moteur est directement situé dans le bras qu’on soulève pour poser le bol ou pour ajouter les ingrédients. Puisque toute la puissance est directement envoyée aux outils, il n’est pas nécessaire d’avoir un gros moteur. À 300 W, le robot est déjà parfaitement opérationnel, même pour les grosses charges comme la pâte à pain ou la pâte à pizza. Ce type de moteur est apprécié pour son silence. Un robot à transmission directe peut disposer d’une à quatre sorties où se greffent les accessoires. Un robot de 300 W avec deux sorties aura par exemple une puissance équivalente à 600 W lorsque deux crochets ou batteurs y sont accrochés. 

Le moteur asynchrone

Les modèles de robots pâtissiers les plus performants disposent d’un moteur dit asynchrone. La particularité de ce moteur est d’ajuster automatiquement la vitesse de rotation en fonction du type d’outil branché et la densité de la préparation dans le bol. Ces robots sont en plus silencieux. 

Les accessoires du robot pâtissier

Pour pouvoir effectuer différentes tâches, le robot pâtissier est muni de différents accessoires. Ces derniers varient cependant d'une marque à une autre, ou d'une gamme à une autre. 

Les accessoires de base

crochet robot patissier

Pour remplir son rôle, le robot pâtissier est toujours livré avec trois accessoires de base qui lui permettent d’exécuter les tâches indispensables pour la préparation de divers plats salés ou sucrés : 

  • le crochet est l’accessoire nécessaire au pétrissage des préparations lourdes, comme la pâte à pain, la pâte à pizza ou encore la pâte feuilletée. Son rôle est de replier la pâte et de lui donner de la souplesse tout en incorporant de l’air ;
  • le batteur, que l’on appelle également la feuille à cause de sa forme, est destiné au travail des pâtes à consistance semi-liquide, comme le gâteau, les brownies, la crêpe… Il permet d’obtenir un appareil homogène, car ses arêtes éliminent plus facilement les bulles et les grumeaux ;
  • le fouet est l’outil destiné à émulsionner ou aérer les ingrédients. Il permet entre autres de monter les blancs d’œuf en neige, la crème en chantilly ou encore de préparer un soufflé.

La solidité des accessoires évolue avec la gamme. Les robots les moins chers proposent des outils en aluminium qui ne sont pas assez solides pour supporter une forte charge et une grande densité. Le mieux est d’opter pour des accessoires en acier. Les références les plus perfectionnées sont accompagnées d’un crochet et d’un batteur recouverts d’une matière antiadhésive qui facilite considérablement la tâche. 

Les accessoires optionnels

accessoires robot patissier

En fonction des marques et des références, il existe des accessoires disponibles en option qui étendent les possibilités du robot pâtissier. 

Il y a par exemple des mélangeurs qui reproduisent les gestes délicats de la main et qui évitent aux mélanges de tomber. L’incorporation des ingrédients se fait alors en douceur.

Plus classique, le blender est aujourd’hui une option de plus en plus courante sur les robots pâtissiers. Il vous permet de mixer vos fruits sans utiliser un autre robot ménager. Dans ce cas, il se greffe sur le dessus de l’appareil. Sur le même socle, on peut également installer un presse-agrume ou un food-processor capable d’émincer, de râper ou de découper. 

Pour les amateurs de cuisine italienne, il faut savoir qu’il existe aujourd’hui des extensions spécifiques qui permettent de mettre en forme différentes sortes de pâtes, comme les spaghettis, les macaronis, les fusillis…

Le bol

Le bol est indispensable, car il accueille tous les ingrédients : farine, œufs, beurre, etc. 

Les types de bol

Le bol le moins cher du marché est confectionné en plastique. Léger, il a l’inconvénient de bouger plus facilement s’il n’est pas accompagné d’un système de fixation efficace. Il supporte mal les préparations très chaudes et se déforme parfois. Si vous achetez un robot muni d’un bol en plastique, il convient de le remplacer le plus tôt possible. 

Pour les cuisiniers et pâtissiers qui veulent préserver la saveur des ingrédients, le bol en verre est un excellent choix. En effet, il ne chauffe pas facilement au fil des mouvements répétitifs du fouet ou du batteur, ce qui n'altère pas la qualité ni la saveur des différents ingrédients. Son principal inconvénient est sa fragilité. Il faut donc faire attention à ne pas le casser. 

Le bol en métal est passe-partout et se place facilement dans le lave-vaisselle. Il est à la fois solide et léger. 

La contenance du bol

Vous aurez surtout besoin d’une grande capacité pour le montage des blancs en neige et pour les crèmes (chantilly, fouettée…). Avec une contenance de moins de 3 litres, vous serez rapidement débordé et obligé de monter en deux ou trois fois vos préparations. Si vous prévoyez de cuisiner pour plusieurs personnes, vos amis ou votre famille, il vaut mieux choisir un robot qui dispose d’un bol de 4,5 litres ou plus. 

Certains bols ont une contenance de plus de 7 litres. Avec un tel volume, il faut avoir un moteur puissant, capable de pétrir jusqu’à 4 kg de pâte à pain. 

Vous pouvez également retrouver l'ensemble des  robots pâtissiers dans un comparatif.